Accueil du site > Documents de référence > Merci à celles et ceux qui sont venu-e-s au conseil municipal de jeudi soir (...)

Merci à celles et ceux qui sont venu-e-s au conseil municipal de jeudi soir (18/02)à Auch. Merci aussi à celles et ceux qui ont réfléchi avec nous.

dimanche 21 février 2016

GÉRER ET ANTICIPER ?

L’avenant 2016 au contrat DSP [1] Eau illustre le coup classique du yoyo des tarifs. En 2012, on nous annonce une baisse sans précédent des tarifs qui démontre surtout à quel point les usagers on été arnaqués pendant des dizaines d’années. Puis, on remonte progressivement le prix de l’eau pour faire un maximum de bénéfices en fin de contrat. On en est à 10% d’augmentation de la part Véolia depuis 2012 ! A quoi sert la commission de contrôle ? Le cabinet d’étude a démontré que les pertes indiquées par les exploitants indiquent au mieux une très mauvaise gestion, au pire un maquillage délibéré des comptes pour les mettre faussement à perte [2]. Et pourtant, Monsieur le Maire, vous nous demandez de signer un avenant qui augmente le prix de l’eau ! Alors que nous allons devoir nous adapter avec la nouvelle usine à un nouveau périmètre d’exploitation, nous sommes visiblement historiquement au bon moment pour passer en Régie Publique, outil qui semble à même de maîtriser les coûts et d’’anticiper les évolutions nécessaires du réseau par une participation citoyenne. Les nombreuses nouvelles régies en France le prouvent.

J’enchaîne donc sur la question que je vous ai posée par écrit :

Les contrats de Délégation de Service Public concernant la production, la distribution de l’eau potable et la collecte, le traitement des eaux usées signés avec Véolia et La Saur prennent fin le 31 décembre 2017. La municipalité va devoir réfléchir à un mode de gestion de l’eau qui entrera en vigueur le 1er janvier 2018. Le 4 juillet 2011 lorsque vous avez choisi la Délégation de Service Public pour 6 ans vous avez donné la parole à l’association EAUCH Bien commun qui a regretté que la gestion de l’eau n’ait pas été versée au débat public. L’association EAUCH Bien commun fait campagne pour une votation citoyenne concernant la gestion de l’eau. L’eau est un bien commun vital ; il est donc indispensable que les auscitaines et les auscitains puissent s’exprimer sur son mode de gestion.

L’Alternative, le front de g’Auch vous demande aujourd’hui si vous comptez consulter les auscitaines et les auscitains sur cette question, sous forme d’un référendum local (article L.O. 1112-1 du Code Général des Collectivités Territoriales). En ce qui nous concerne, relayant une attente de nos concitoyen·ne.s, nous souhaitons instamment que cette consultation soit mise en place, dans une démarche démocratique simple et légitime.

A cette fin, je demandais que cette question soit délibérée aujourd’hui à ce Conseil Municipal. Je n’ai malheureusement obtenu aucune réponse.

Suite à cette intervention le maire a indiqué que sa priorité était le prix et la qualité de l’eau, et que la régie devait d’abord démontrer sa capacité dans ces domaines. Nous avons alors insisté sur la différence entre le prix et le coût de l’eau, ainsi que sur son coût social : Véolia a licencié 800 salarié·e.s entre 2013 et 2015, tout en reversant des dividendes substantiels à ses actionnaires. Une régie publique aura aussi la vertu de relocaliser l’économie de l’eau, en délaissant les multinationales.

A la question sur le référendum local concernant la gestion de l’eau le maire a répondu que la décision de faire une consultation citoyenne ne serait pas prise en conseil municipal mais que la loi permettait à chacun de s’exprimer par rapport à ça.

[1] Délégation Service Public

[2] 11% pour la production et la distribution et plus de 40% pour l’assainissement